Logotype

Outils pour

Une estimation robuste du débit de filtration glomérulaire (DFG) basée sur la cystatine C et la créatinine

et

le DFG absolu à partir du DFG relatif

Introduction

Pour évaluer correctement la fonction rénale d’un patient, pour ajuster la dose de certains médicaments ou pour déterminer la dose correcte de contraste à utiliser, la connaissance du débit de filtration glomérulaire (DFG) du patient est requise. La mesure du DFG nécessite des méthodes invasives comme, par exemple, la mesure de la clairance rénale de l’inuline, du 51Cr-EDTA ou de l’iothalamate ou encore, la clairance plasmatique de l’iohexol ou du 51Cr-EDTA1,2. Ces méthodes sont onéreuses, chronophages et non dépourvues de risque pour le patient. En conséquence, l’utilisation d’estimateurs du DFG basés sur la Cystatine C ou sur la créatinine est suggérée. Ce site propose une stratégie simple pour obtenir la meilleure estimation du DFG par l’utilisation d’équations basées sur la mesure de la Cystatine C et de la créatinine, mesure qui est standardisée par rapport aux calibrateurs internationaux3-8. Plus précisément, l’utilisation des équations CAPA6 (basée sur la Cystatine C) et LM-Rev7,8 (basée sur la créatinine) est recommandée. Généralement, la moyenne de ces deux équations donne une meilleure estimation du DFG chez l’adulte et la fiabilité de cette estimation peut être testée en la comparant directement aux deux autres estimations3-5. Chez l’enfant, la meilleure estimation du DFG est obtenue par l’utilisation d’une équation basée sur la Cystatine C seule6.

Calcul d’une estimation robuste du DFG relatif

Le niveau sérique ou plasmatique de la Cystatine C est relativement indépendant de la constitution corporelle du sujet et une équation simple, basée uniquement sur la concentration de Cystatine C et l’âge du patient est donc utile, que ce soit chez l’adulte ou l’enfant6.

La concentration sérique ou plasmatique de la créatinine est, en plus du DFG, très fortement influencée par la masse musculaire du sujet. L’âge et le sexe du patient permettent d‘appréhender cette masse musculaire moyenne et ces paramètres sont donc utilisés, avec la créatininémie, dans des équations, pour estimer le DFG3,7,8.

Pour la plupart des populations adultes, la moyenne des deux estimations du DFG, le DFGCC+Creat, est la meilleure estimation du DFG. Sa fiabilité peut être testée en la comparant aux deux autres estimations3-5. Chez l’enfant, la meilleure estimation du DFG est obtenue par l’utilisation d’une équation basée seulement sur la Cystatine C6.

Interprétation optimale des résultats3

Chez l’adulte, si l’estimation du DFG basée sur la Cystatine C et celle basée sur la créatinine sont concordantes, il n’est alors pas nécessaire d’utiliser des méthodes invasives de mesure du DFG. La moyenne des deux estimations, le DFGCC+Creat relatif, est suffisante.

Si les deux estimations du DFG, celle basée sur Cystatine C et celle basée sur la creatinine divergent, une évaluation clinique du patient doit alors être entreprise.

Si la masse musculaire du patient est considérablement différente de celle qui est attendue pour sa catégorie d’âge et pour son sexe (par exemple, pour cause de paralysie, immobilité prolongée, anorexie ou bodybuilding intensif) ou si le patient a récemment ingéré de la viande ou un médicament qui affecte la sécrétion tubulaire de créatinine, l’estimation du DFG doit alors être seulement basée sur la Cystatine C9-13.

Si le patient reçoit un traitement par glucocorticoïdes (par voie orale ou intramusculaire), la synthèse de Cystatine C est alors accrue de façon significative et, dans ce cas, l’estimation du DFG doit être seulement basée sur la créatinine (en considérant l’âge et le sexe du patient)14.

Pour un adulte qui n’appartient à aucune des catégories décrites ci-dessus, une détermination du DFG par une méthode invasive peut être nécessaire. En cas d’hyperthyroïdie, le niveau de Cystatine C est augmenté tandis que le niveau de créatinine est diminué, et ceci sans aucun changement du DFG15.

Sur ce site, les outils de calcul du DFG utilisent l’équation basée sur la Cystatine C décrite dans la référence 6 (équation CAPA) ainsi que l’équation basée sur la créatinine décrite dans les références 7 et 8 (équation LM-Rev).

Calculer le DFG absolu à partir du DFG relatif

Pour l’étude de la fonction rénale d’un sujet donné, le “débit de filtration glomérulaire relatif” (DFG relatif), exprimé en “mL·min-1·(1.73m2)-1” et parfois exprimé en “mL/min/1.73sqm”, est le souvent considéré.

Le DFG relatif d’un individu est de facto normalisé par une surface corporelle donnée. Ceci se traduit par des valeurs de référence de DFG « normal » qui sont identiques chez l’homme, la femme et l’enfant. Le DFG relatif d’un sujet est donc indépendant de la vraie surface corporelle du sujet. L’utilisation du DFG relatif pour l’évaluation et le suivi de la fonction rénale d’un patient est appropriée. Cependant, pour le dosage correct d’un médicament ou d’un agent de contraste principalement excrété par voie rénale, la détermination du DFG absolu (mL/min) est nécessaire. Les équations mentionnées ci-dessus permettent l’estimation du DFG relatif (cliquer sur ”Relative GFR”). Le DFG absolu (mL/min) d’un sujet peut être facilement calculé (cliquer sur ”Absolute GFR”) à partir de son DFG relatif (mL·min-1·(1.73m2)-1), de son poids, de sa taille et avec l’estimation de sa surface corporelle par la formule de DuBois et DuBois16.

  1. Soveri I, Berg U, Björk J, Elinder CG, Grubb A, Mejare I, Sterner G, Bäck SE on behalf of the SBU review group. Measuring GFR: A Systematic Review. Am J Kidney Dis 2014. In press. DOI: http://dx.doi.org/10.1053/j.ajkd.2014.04.010
  2. Methods to estimate and measure renal function. SBU 2013. A systematic review.
  3. Grubb A. Non-invasive estimation of glomerular filtration rate (GFR). The Lund model: Simultaneous use of cystatin C- and creatinine-based GFR-prediction equations, clinical data and an internal quality check. Scand J Clin Lab Invest, 2010; 70: 65 - 70
  4. Nyman U, Grubb A, Sterner G, Björk J: Different equations to combine creatinine and cystatin C to predict GFR. Arithmetic mean of existing equations performs as well as complex combinations. Scand J Clin Lab Invest 2009; 69: 619-627.
  5. Grubb A, Nyman U, Björk, J: Improved estimation of glomerular filtration rate (GFR) by comparison of eGFRcystatin C and eGFRcreatinine. Scand J Clin Lab Invest 2012; 72: 73-77.
  6. Grubb A, Horio M, Hansson LO, Björk J, Nyman U, Flodin M, Larssson A, Bökenkamp A, Yasuda Y, Blufpand H, Lindström V, Zegers I, Althaus H, Blirup-Jensen S, Itoh Y, Sjöström P, Nordin G, Christensson A, Klima H, Sunde K, Hjort-Christensen P, Armbruster D, Ferrero C: Generation of a new cystatin C-based estimating equation for glomerular filtration rate using seven assays standardized to the international calibrator. Clin Chem 2014; 60: 974 - 986 + unpublished observations
  7. Björk J, Grubb A, Sterner G, Nyman U: Revised equations for estimating glomerular filtration rate based on the Lund-Malmö study cohort. Scand J Clin Lab Invest 2011; 71: 232-239.
  8. Nyman U, Grubb A, Larsson A, Hansson L-O, Flodin M, Nordin G, Lindström V, Björk J: The revised Lund-Malmö GFR estimating equation outperforms MDRD and CKD-EPI across GFR, age and BMI intervals in a large Swedish population. Clin Chem Lab Med 2014; 52: 815-824. DOI: 10.1515/cclm-2013-0741
  9. Thomassen SA, Johannesen IL, Erlandsen EJ, Abrahamsen J, Randers E. Serum cystatin C as a marker of the renal function in patients with spinal cord injury. Spinal Cord 2002; 40:524-8.
  10. Viollet L, Gailey S, Thornton DJ, Friedman NR, Flanigan KM, Mahan JD, Mendell JR. Utility of cystatin C to monitor renal function in Duchenne muscular dystrophy. Muscle Nerve 2009;40:438–42
  11. Preiss DJ, Godber IM, Lamb EJ, Dalton RN, Gunn IR. The influence of a cooked-meat meal on estimated glomerular filtration rate. Ann Clin Biochem 2007;44:35– 42.
  12. Tangri N, Stevens LA, Schmid CH, Zhang YL, Beck GJ, Greene T, Coresh J, Levey AS. Changes in dietary protein intake has no effect on serum cystatin C levels independent of the glomerular filtration rate. Kidney Int 2011;79:471–7.
  13. Blackwood WS, Maudgal DP, Pickard RG, Lawrence D, Northfield TC. Cimetidine in duodenal ulcer. Controlled trial. Lancet 1976;2:174–6.
  14. Risch L, Herklotz R, Blumberg A, Huber AR. Effects of glucocorticoid immunosuppression on serum cystatin C concentrations in renal transplant patients. Clin Chem 2001; 47:2055-2059.
  15. Karawajczyk M, Ramklint M, Larsson A. Reduced cystatin C-estimated GFR and increased creatinine-estimated GFR in comparison with iohexol-estimated GFR in a hyperthyroid patient: A case report. J Med Case Reports 2008; 2:66.
  16. DuBois D, DuBois EF. A formula to estimate the approximate surface area if height and weight be known. Arch Intern Medicine. 1916; 17:863-871.

Calculation d’une estimation robuste du DFG relatif

µmol/L mg/dL

Non connu Homme Femme




Calculation du DFG absolu à partir du DFG relatif

a mL/min/1.73 m2